Logo LudiNord
28&29 mars 2015

WM Créations


Wilfried et Mary, spécialisés dans les jeux en bois, nous font encore cette année le plaisir de venir de l'ouest de la France pour nous présenter, en plus de leurs jeux édités, un nouveau jeu de réflexion en bois comme ils ont le secret, Camí, mais aussi une version retravaillée du Mage des Namnètes.

 

 Camí

Les deux complices de WM Créations nous présenterons finalement Camí, un jeu de réflexion abstrait de course. Vous devez atteindre avec vos trois pions la ligne de départ adverse, avant que votre adversaire n'atteigne la votre. Le plateau de jeu est composé d'hexagones à arêtes de couleur. Sur vos pions, vous disposez de perles colorés, qui vont vous permettre le passage par les arêtes de couleurs identiques à vos perles.

 

 

 

 

 

 

Le Mage des Namnètes

En 70 avant J.C., les Namnètes, peuple gaulois de l’ouest de la Gaule, s’installent au nord de l’estuaire de la Loire. Ils s’organisent en tribus autonomes et deviennent cultivateurs et marchands. Vous incarnez ce peuple et devez vous développer le plus rapidement possible en vous aidant des prédictions du grand mage Namnète (attaques ennemies, conditions météorologiques…). Echangez vos récoltes sur le port de commerce CORBILO ou sur le grand marché de la capitale CONTIGWIC. Esquivez les attaques romaines, capturez des ennemis et devenez le peuple namnète le plus riche.

 

Patrick Bert


Rares sont les vendredis où Patrick Bert ne vient pas à l'Etoile du Jeu pour proposer une nouvelle création ou peaufiner l'un de ses jeux.

S'il a présenté l'an passé un jeu de pure logique, l'édition 2012 devrait voir l'ambiance primer !

 

La fiancée du pirate

Chaque joueur a une identité secrète, pirate ou fiancée, et une bourse plus ou moins pleine. En utilisant les rôles de l'équipage, chaque joueur pourra regarder ou échanger des cartes dans le but d'être le plus riche et épouser la fiancée qui est très exigeante de ce coté-là.

C'est un petit jeu rapide où l'amour et l'argent font bon ménage, enfin presque...

 

 

 

 

 

 

Crazy Monster Kart

Réalisé avec ses amis Sylvain Machen et Fabien Delmaere, Crazy Monster Kart propose à chaque joueur de piloter un kart sur un circuit en forme d’arène.


Il doit récupérer 5 ingrédients de couleur différente qui apparaissent sur la piste, qui comporte des tuiles vierges et des tuiles spéciales.


Les autres joueurs s’amusent à vous percuter pour que vous perdiez vos ingrédients et qu'ils puissent les récupérer.

Joceran Borderie


Joceran Borderie travaille depuis bientôt plusieurs mois sur la nouvelle version de son jeu apocalyptique, Dump, qu'il réalise tout spécialement pour la prochaine édition de Ludinord. Il sera ainsi possible de la découvrir sur la journée du dimanche, avec ses nouveaux visuels.

 

Dump

L'apocalypse a eu lieu.
La surface est maintenant habitée par des créatures immondes et rincée par des pluies corrosives.


Vous êtes à la tête d'un équipage de survivants, abrité dans un véhicule de bric et de broc (en l’occurrence: une baignoire en fonte posée sur un châssis de voiture, le tout, propulsé par un moteur de tondeuse...).
Le Quartier Général vous a missionné pour remplir un objectif précis (trouver des survivants, construire des bâtiments...) et prouver à tous que vous êtes le plus apte à la survie.


Vous devrait faire preuve d’anticipation, de stratégie et d’adaptabilité pour survivre aux conditions impitoyables de la surface (et à vos "amis" prêts à tout pour remporter les honneurs du QG).
Explorer, fouiller, bâtir, faire courir des rumeurs… tout est justifié pour customiser votre véhicule (éventuellement écraser les autres au passage) et devenir le nouvel espoir de ce qu'il reste de l'humanité.

Surveillez le ciel et surtout ne perdez pas espoir car l’aube nucléaire sourit souvent aux plus audacieux.

Jean-Michel Urien


Jean-Michel Urien est l'auteur de Witty ZiBi, un petit jeu de combat à coups de bananes en équipes qui fait appel au bluff. Présent au sein des créateurs, il nous proposera La course à l'Olympe.

 

La course à l'Olympe

C'est un jeu de cartes de plis aux mécanismes originaux. Chacun incarne en effet un Dieu, représenté par une couleur, et doit réussir à récolter le plus d'Adorateurs. La particularité de ce jeu est que la couleur de l'atout dépend de la première carte jouée à chaque tour.

Xavier Georges


Sébastien Dujardin nous fera cette année encore l'honneur de sa présence. Il nous proposera cette fois un jeu de Xavier Georges, l'un de ses camarades de Pearl Games, éditeur des succès Troyes et Tournay, qui furent présentés lors des éditions précédentes de notre festival. Chicago, le prototype présent pour Ludinord 2012, sera l'occasion de bâtir une ville entière, à l'aide de tuiles et de cartes.

 

Chicago

Construisez une ville futuriste en essayant d'être propriétaire des plus beaux et des plus hauts buildings !

Le jeu est basé sur un mélange subtil de draft de cartes action et de majorités pour les bâtiments de la ville, et n'est pas exempt de retournements de situation, qui nécessitent de bien observer les actions des autres joueurs.

Etienne Espreman


Etienne Espreman a commencé depuis la fin de l'année dernière à faire tourner sa création, Bruxelles 1893, de ce côté de la frontière. Il ne pourra malheureusement pas être des notres pour Ludinord 2012, mais soyez rassuré, son ami Geoffroy Simon viendra nous faire partager ce jeu riche et subtile, au thème fort.

 

Bruxelles 1893

Chaque joueur interprète un architecte de la fin du 19ème siècle et tente de réaliser, à travers différentes actions, une oeuvre architecturale de type Art Nouveau. L'édifice le plus abouti rapportera le plus de points. Chaque joueur peut également créer des oeuvres d'art pour augmenter son score.

Le jeu se déroule en 6 manches où pour atteidre son but, chaque joueur devra optimiser un certain nombre de pions-actions.

 

 

Jim Dratwa


Jim Dratwa, créateur belge qui avait mis l'ambiance lors de la précédente édition avec son jeu quelque peu déjanté, Les Folies Bêêêrgères, revient à Ludinord. Outre Brèves de comptoir, qu'il co-présentera avec Cyril Blondel, il amènera un jeu qui nous fera voyager en Asie, où des animaux s'affrontent pour dominer le Règne Animal.

 

Animal Kingdom

Jeu de conquête et de majorité, de 'combos' et de retournements, le tout en 20 minutes et en 66 cartes.
Dans ce petit paquet il y a tout un jeu de développement et de stratégie pour 2 à 4 joueurs, faisant aussi la part belle à l'opportunisme et aux rebondissements.


Une confrontation épique !

LegarsVv


LegarsVv, présent l'an passé, n'avait pas eu l'occasion de faire tourner tous ses prototypes. Il vient donc nous les présenter, dans des versions retravaillées. L'exploration et le sport seront ainsi à l'honneur.

 

Découvreurs

Envoyer en éclaireur vos aventuriers, lorsqu'ils flaireront le bon endroit pour poser outils et campement, ils pourront marquer l'endroit où creuser... Lorsqu'un joueur a trouvé où planter son dernier drapeau, on finit le tour et on compte les points. Celui qui a le plus de points a gagné !

Un jeu de placement et de gestion, entre cartes, plateau, personnages et or ! Sans oublier les jets de dés.

 

 

 

 

 

 

 

 

4Sports

Oh !! Un jeu de sport... Un parcours de vélo, puis du canoé avec les portes à passer, des balises de CO à trouver et enfin finir la grimpette en premier... Rien n'est chronométré mais des points sont à gagner.

Avec des cartes, des podiums et une gestion des mouvements, il y a plusieurs façons de jouer, un par un, tout à la suite ou tous ensembles : c'est parti !

Reynald Parisse


Reynald Parisse, créateur de la métropole lilloise, mettra notre rapidité à rude épreuve avec ce jeu, qui devrait réunir tout autant les enfants que les moins jeunes !

 

Royal Cheese

Royal Cheese est une adaptation du très fameux 1-2-3-Soleil des cours d'écoles ! Les souris des champs jouent aux Ra d'Égypte dans une course effrénée vers le haut de la pyramide du Pharaton Toutenfrometon.

Histoire :
Laissez-vous emporter aux pays des pyramides là où les jeunes souris défient les gardiens pour mieux se rapprocher du merveilleux fromage du Pharaton Toutenfrometon. Mais attention à ne pas se faire prendre car seul la plus rapide et observatrice le croquera.

Raphaël Depuydt


Raphaël Depuydt, Françoise Scyeur, Vincent Henin et Hélène Lenoble, tous quatre belges, nous feront le plaisir d'amener Mégalithes, pour sa première sortie dans un festival ludique. Ludinord sera donc l'occasion de découvrir cette riche création, sur un thème plutôt rare, l'édification d'immenses monuments de pierre au Néolithique.

 

Mégalithes

Le plateau représente l’Europe au Néolithique, soit l’époque où vivait sur ces terres une civilisation très particulière, appelée « mégalithique ». Ces peuplades ont marqué l’imaginaire par la réalisation de grands monuments en pierre (dolmen, menhir, cromlech, etc). Ces constructions extrêmement nombreuses ont été généralement réalisées entre 4 700 et 1 500 av. J.-C. Cette civilisation portait une attention très particulière au cycle de vie. Les rites funéraires ainsi que les saisons (principalement les solstices) occupaient une place très importante dans la vie de ces peuplades nomades.

Ce jeu cherche à rendre hommage à ce peuple disparu et à ses croyances. C’est pourquoi le plateau contient plusieurs cases Monument (dolmen, cromlech) ainsi que différents sites d’approvisionnement en ressources. Sur le pourtour de la carte, le plateau est muni d’une échelle numérotée de 1 à 140 servant à marquer les points de gloire et d’un compteur de tour qui marque les différentes saisons.


But du jeu : A la tête d’une tribu nomade, les joueurs vont devoir étendre leur renommée en garnissant de leurs morts les monuments funéraires mégalithiques (dolmen), en construisant des menhirs, en déposant des offrandes (ressources) dans le cromlech ou en se livrant bataille pour gagner le plus de points de gloire et devenir la plus prestigieuse des tribus du continent.

Damien Vincent


Damien Vincent apportera cette année Buveur d'écume, un jeu par équipes, qu'il situe entre Himalaya, 7 Wonders, Méditerranée, et Robot Rally. De quoi saliver !

 

Buveur d'écume

Qui des pirates ou des corsaires règneront en maitre sur les mers des iles Hareng ?

 

 

Le but de ce jeu coopératif est, pour chaque équipe, d'obtenir le plus de points de victoire.

Pour cela, vous pouvez : faire du commerce, partir à la recherche de trésors ou chasser vos ennemis. Prendre le contrôle des îles et développer votre ville vous apportera un avantage certain. Mais attention, les îles Hareng ne sont pas un terrain de jeu paisible et vos ennemis sont nombreux...

Thierry Mongenot


Thierry Mongenot se déplacera depuis l'Ile de France pour partager avec nous son jeu a.u.c., qu'il sera possible de tester la journée du samedi. Il traite du développement de l'empire romain et de l'intégration progressive des peuples barbares. Avec un thème historique riche, ce jeu vous demandera de vous adapter aux événements qui ne manqueront pas de subvenir, afin de prendre le contrôle du pourtour de la Méditerranée.

 

ab urbe condita

Les joueurs incarnent des généraux romains qui, entre 273 et 476 ap. JC, doivent défendre l'empire romain d'occident à la tête de leurs légions. A la fin de la partie (max 16 tours de jeu), le vainqueur est celui qui compte le plus de barbares fédérés dans ses légions. Pour y arriver, plusieurs solutions : jouer des cartes évènements, se faire élire empereur, corrompre ses adversaires romains ou barbares, guerres civiles ou contre les barbares...assassiner...


Concernant les cartes évènements (toutes historiques), chaque joueurs en possède 8 au début de la partie. il y en a 96 différentes en tout. Ces cartes touchent tous les joueurs, influencent grandement la situation des armées sur le plateau et le trésor des joueurs : les joueurs devront choisir celles qu'ils jouent à leur tour mais, quoi qu'il arrive, devront toutes les poser.

Jérôme Boullonnois


Jérôme Boullonnois viendra compléter notre panel de créateurs avec un jeu de rapidité et d'observation, également accessible aux plus jeunes.

 

Dard dard

 

Le jeu simule une course d’abeilles à travers des champs de fleurs.


La particularité du jeu est qu’il s’agit d’un jeu de course où il faut réellement jouer vite : tous les joueurs jouent en même temps, il n’y a pas de tour de jeu.


Pour faire avancer leurs jetons “abeille”, les joueurs lancent le plus rapidement possible leurs deux dés qui indiquent les couleurs des fleurs entre lesquelles il peut y avoir déplacement.
Si le résultat du lancer n’est pas satisfaisant, on peut relancer immédiatement ses dés, et ce autant de fois qu’on le souhaite.
Un joueur, qui change régulièrement, ne possède pas dé : il doit guetter les combinaisons obtenues par ses adversaires. En effet, si un joueur obtient la couleur NOIR il peut lui voler ses deux dés.
Le joueur lésé cherche alors à son tour à voler ses adversaires.

Renaud Eloy


Présent l'an dernier en tant que simple visiteur, Renaud Eloy a franchi le pas et revient pour cette nouvelle édition comme créateur. Il apportera un petit jeu à deux faisant appel au bluff et à la mémoire, et un protoype un peu plus complexe, dans lequel vous devrez tenir compte des caprices d'une île volcaniques des Canaries pour produire de précieuses ressources...

 

Cow-boy

Dans Cow-boy, les joueurs incarnent les propriétaires de 2 ranchs rivaux dont les troupeaux de vaches se sont échappées et mélangées ! Aidés par leurs intrépides garçons vachers, ils vont devoir capturer et ramener à l’enclos leurs quadrupèdes fugueurs…


Le matériel se compose de 18 cartes (cartes ranch et cow-boy) et de 40 jetons. En début de partie, l’aire de jeu est constituée à l’aide de 36 jetons (15 jetons vaches de chaque ranch et 6 jetons actions pris au hasard) qui sont mélangés et disposés face cachée suivant un carré de 6 sur 6. A son tour de jeu, le joueur peut soit repérer (prendre connaissance de 2 jetons) soit capturer (utiliser un cow-boy pour prendre des jetons). Le jeu se termine lors du tour où un joueur a capturé 12 jetons vaches, les joueurs gagnent alors des points pour les vaches de leur ranch et en perdent pour celles du ranch adverse.


Les valeurs différentes des vaches et les jetons actions donnent une dimension stratégique et permettent un renouvellement important d’une partie à une autre.

 

 

 

Lanzarote

Vers 1700, sur cette île de l’Archipel des Canaries, vous incarnez un riche seigneur tentant d’accéder au pouvoir. Pour ce faire, vous devrez user de votre influence et œuvrer au développement de l’île. Mais la vie pour les habitants de Lanzarote est loin d’être facile : la sécheresse met à mal les cultures et entraîne des famines, les pirates pillent les villages le long des côtes et, plus inquiétant encore, le volcan menace de se réveiller !


A chaque tour de jeu, vous allez disposer vos émissaires dans les différents villages et lieux de l’île afin d’y produire des ressources ou d’y ériger des constructions. Lors du placement de vos émissaires, vous devrez tenir compte des événements susceptibles de menacer l’île et d’entraver votre développement. A la fin du jeu, les ressources produites et les constructions de chaque joueur seront transformées en points de victoire. Le joueur qui obtiendra le plus de points de victoire l’emportera.

Dominique Breton


Dominique Breton, plus connu sous le pseudonyme de ZeBlate sur les forums, est un créateur touche à tout, foisonnant d'idées si l'on s'en réfère à son site, qui reprend pas loin d'une dizaine de prototypes. Il réalise aussi de temps en temps lui-même les illustrations de ses jeux. Il viendra pour cette nouvelle édition de Ludinord avec trois de ses jeux, un jeu de collecte familiale, un de stratégie abstrait et un dernier de stratégie et d'affrontement.

 

Les Trésors de l'Ogre

L'Ogre, c'est bien connu... attire les enfants avec des bonbons. Cela veut donc dire qu'il a forcément une énorme réserve de bonbons dans son antre. C'est en se basant sur cette théorie que 4 garnements du village ont décidé d'aller rendre une petite visite à l'Ogre. Bien sûr ils ne sont pas idiots, ils n'ont aucune envie de se faire dévorer, ils ont donc décidé d'y aller pendant la sieste. Car c'est bien connu, les siestes des Ogres sont aussi légendaires que leurs appétits.

Dans les Trésors de l'Ogre vous allez jouer l'un des 4 enfants trublions, avides de friandises.

Votre but est de récolter un maximum de bonbons en essayant d'éviter de réveiller l'Ogre et de voir votre trouillomètre tomber à zéro, c'est trop la honte de s'enfuir en hurlant.

 

Viral

Votre but ? Détruire un adversaire pour prouver votre suprématie. Vos armes ? Des unités basiques et des unités avancées.

Dans Viral, tous les joueurs commencent la partie avec les mêmes armes, il n'y a pas de place pour le hasard. Soyez le meilleur stratège ou soyez détruit. Pour vaincre, une de vos unités offensives doit attaquer la base adverse. Mais attention aux offensives trop hâtives car si l'ennemi vous coupe de votre base vous perdrez toutes vos unités isolées. Faites évoluer vos unités basiques pour semer le trouble dans la stratégie adverse et vous sortir des mauvais pas. Puis faites les régresser pour récupérer vos unités avancées et les redéployer à un endroit plus stratégique.

 

 

Z-Area

Dans l'espace, personne...... Non ! Il n'y a personne !

3053, Zone Z, limite de l'espace connu. Autour de la planète Zyg, à part quelques météorites et quelques stations orbitales, il n'y a rien. Chaque station orbitale est gérée par une intelligence artificielle de haut niveau. Capable de gérer toutes les situations à partir d'un diagnostic très rapide, ces I.A. sont la pointe de la technologie... enfin... à l'époque où elles ont été assemblées, elles étaient à la pointe de la technologie. Cela fait des siècles qu'elles sont là, qu'elles analysent, qu'elles collectent, qu'elles observent... et qu'elles s'ennuient. Il y a peu Z-717 a eu une idée qui peut s'avérer amusante, en accédant aux bases de données sur la Terre durant un de ses temps d'ennui profond, elle a observé un jeu rigolo, la guerre. Et voilà nos stations qui se rapprochent les unes des autres pour se livrer à des batailles épiques à coup de dessoudeurs et de modules de contrôle... amoncelant débris et carcasses dans l'orbite de Zyg.

Dans Z-Area, vous allez jouer une intelligence artificielle. Votre but : atomiser les intelligences artificielles adverses. Pour cela vous allez déployer votre base orbitale et construire des engins des destructions tout en gérant savamment votre énergie.

Eric Baccala


Habitué des concours de création mais aussi des précédentes éditions de Ludinord, Eric Baccala amènera cette année un petit jeu d'observation et de rapidité, Kriter, et un jeu de réflexion ayant pour thème l'exploration d'une île pleine de pierres précieuses...

 

Kriter

Un joueur définit un critère parmi chaque caractéristique des figures présentes dans le jeu : taille, forme, couleur, taille.
Il précise s'ils doivent être présents ou absents.
Il va ensuite retourner une à une, toutes les 3 secondes, les 81 cartes de la pile. Dès qu'un joueur repère une carte qui correspond aux critères demandés, il dit "KRITER".Il prend la carte si elle est correcte, sinon, c'est lui qui distribue. Dès qu'un joueur a réussi à former une des combinaisons gagnantes (par ex, 3 cartes n'ayant qu'une critère commun) il est déclaré vainqueur. Le jeu comporte plusieurs niveaux de difficultés.

 

 

 

 

 

Gemmes Rodéo

Vous êtes un orfèvre disposant de plusieurs prospecteurs. Vous allez tenter de recueillir les gemmes dispersées dans une île par un ancien pirate, pour obtenir les carats correspondants. Le vainqueur sera celui ou celle qui aura amassé des pièces « carats » dont la somme représentera la plus grande valeur .
Pour y parvenir, il vous faudra constituer des équipes de 3 , ce qui, dans le jeu, se traduit par la formation d’une pile « équipe » de 3 jetons « orfèvres » superposés. Dès qu’une telle pile est constituée sur une case « gemme » , les joueurs qui y ont placé un moins un jeton piochent autant de pièces « carat » qu’ils ont de pions dans la pile.
Mais attention, il se peut que certaines gemmes soient fausses (plus elles ont de valeur, plus elles sont copiées !): elles ne vous rapporteront aucun carat ! Vous tirerez alors avantage à être majoritairement représenté dans l’équipe...
Les cartes « gemme » privées de leurs gemmes sont retournées pour faire apparaitre certaines actions que vous devrez effectuer si vous passiez dessus avec une pile.
Le jeu prend fin lorsque toutes les gemmes ont été ramassées (un joueur peut se retirer du jeu avant la fin si il estime avoir suffisamment de points).

Mathieu Cretin


Mathieu Cretin, résidant sur l'agglomération lilloise, vient cette année proposer Prohibition, qu'il a co-écrit avec son ami Frédéric Guerard, également présent pour l'édition 2012 de Ludinord.

 

Prohibition

A Chicago pendant la prohibition, plusieurs gangs rivalisent de stratégies dans le but de contrôler la ville.



Recrutez des gangsters, rackettez les commerces, construisez des distilleries ou des salles de jeu clandestines, éliminez les gangsters adverses et contrôlez différents quartiers afin de régner sur la ville de Chicago.

Frédéric Guerard


Créateur de la métropole, Frédéric Guerard nous présentera pour son premier salon en tant que créateur un jeu de négociation et d'affrontements, mâtiné de développement et de science-fiction.

 

Neo Titanium

Neo Titanium est un jeu de stratégie/diplomatie ayant lieu dans un contexte de guerre galactique à la recherche d'une matière inconnue et puissante : le Titanium. Les joueurs se développent pour améliorer leur puissance militaire et économique et arriver à leur fin par la ruse, la force ou la diplomatie. Le jeu inclut un système très ouvert d'optimisation des unités et des constructions, une gestion des combats privilégiant la tactique plutôt que le hasard, ainsi que différents meneurs à incarner, ce qui fait qu'aucune partie ne peut se ressembler, avec une ambiance et un suspens propices à de très nombreux retournements de situation. La tension est toujours à son comble et le dénouement des parties est toujours inattendu !

Olivier Warnier


Western TownAprès plus de deux-cents versions différentes et une réécriture multiple des règles, Olivier Warnier nous fait le plaisir de venir enfin nous présenter son jeu   qu'il travaille depuis plusieurs années.

 

Western Town

Tout au long de la partie, les joueurs sont les Marshals de villes qui se développent dans l'Ouest Américain de 1869. La conquête de l'Ouest démarre et chaque Marshal tient à coeur de développer la ville la plus prometteuse, celle qui plaira le plus à Lincoln en personne.

Les trois principaux critères qui permettent de gagner face à vos concurrents sont la population de votre ville, l'attrait que votre ville procure et enfin l'or que vous avez exporté vers la banque de la nation.


Les tours sont rythmés par la venue de Lincoln qui déclare petit à petit l'importance de ces trois critères.


Ainsi, à chaque partie, le facteur multiplicateur de ces critères pourra changer et il faudra faire preuve d'adaptation pour l'emporter (ndlr. cette information est fournie suffisamment tôt dans le jeu pour s'adapter !).
Profiter des autres est aussi le maître mot du jeu autour de la mécanique centrale de "révélation" qui, si vous l'employez à merveille vous permettra de prendre l'ascendant sur vos adversaires.

David Desprez


David Desprez, membre du collectif Projet RPG, viendra nous présenter cette année des jeux variés, tant au niveau des thèmes que des mécanismes.

 

Ombres et lumières

Les joueurs contrôlent une équipe d'aventuriers. Le but du jeu est de réussir à gagner le plus de points en accomplissant des "quêtes". Les joueurs doivent utiliser leurs cartes "lumières" pour battre les monstres, éviter les pièges et autres obstacles placés par leurs adversaires, les cartes "ombres".

 

Plus ou moins

Les joueurs se défient pour faire "plus" ou "moins" que ce qu'ils ont joué. Un petit jeu de bluff et d'additions !

 

Tower Defense

Les joueurs jouent des cartes qui indiquent les mouvements de jetons qu'ils peuvent réaliser, ceci afin d'acquérir des majorités dans les différentes piles de jetons qui se vident et se remplissent tout au long de la partie.

Philippe Proux


Philippe Proux n'est pas un nouveau venu dans le monde du jeu puisqu'il a été distingué a deux reprises au Concours International des Créateurs de Jeux de société de Boulogne Billancourt (2009 et 2010), c'est dire qu'il est un créateur ô combien prolifique !! Il édite ses jeux, en bois, sous le label Ludarden.

Présent l'an dernier avec son jeu Fakir, récompensé en 2010, il viendra avec deux nouvelles créations.

 

Stratt

Le jeu comporte 32 plaques (4 couleurs, 4 formes et 2 tailles différentes).
Les joueurs doivent prélever des plaques, mises en tas dans une boîte, pour former leur main qui ne doit jamais comporter plus de 4 plaques.


Ils ne doivent prendre que des plaques de formes différentes puis en écarter une et enfin en remettre dans la boîte, sans jamais faire changer l'ordre de superpositions des autres plaques du tas.
Dès qu'un joueur a les 4 plaques de sa main de la même couleur, il les écarte et prend celles du joueur précédent qui est éliminé.
Le dernier joueur en jeu a gagné.

 

 

 

 

Ksar

Le jeu est constitué de 20 pièces de 5 formes et 4 couleurs différentes.


Chaque joueur choisit une couleur.

Les joueurs tirent dans un sac les pièces en pouvant les manipuler à l'aveugle.
Puis il doivent poser les pièces jusqu'à ce que le sac soit vide ; les joueurs dénombrent alors les unités de surface horizontaux visibles de leur couleur.
Celui ou ceux qui en ont le plus sont éliminés.
Le dernier joueur en jeu a gagné.