Le jeu, outil thérapeutique

Le jeu n’a pas pour fin, en soi, d’être éducatif…cependant, il l’est. Certains jeux, utilisés dans un cadre spécifique, peuvent alors être des outils « thérapeutiques », des supports de relation de soin, des médiateurs relationnels… Chacun dans des domaines spécifiques, ces jeux peuvent éveiller, entretenir, ou révéler des compétences ou des tremplins au développement personnel. Parmi ces compétences, notons plusieurs catégories particulières :

L’imaginaire, le vocabulaire, les associations d’idées, l’expression des émotions, l’expression de soi…
L’observation, la mémoire, la discrimination visuelle, la logique spatiale…
La coopération, l’entraide, la solidarité, le travail d’équipe, le respect…
Et il y en a bien d’autres encore…
 
A chacune de ces catégories correspondent des jeux, plus ou moins difficiles, adaptés à différents âges, et que vous pouvez découvrir sous un autre angle, afin de les adapter à vos pratiques professionnelles. Le public visé pouvant être un public en difficultés ou précoces, des enfants ou des personnes adultes ou âgées, des individus souffrant de troubles divers, liés ou non à une maladie (Alzheimer, Parkinson, Asperger…), des personnes ayant un handicap physique (troubles de la parole, bégaiement, etc…), ainsi que des personnes sans difficultés, mais en recherche de développement personnel, ou dont la situation professionnelle nécessite de travailler certaines notions spécifiques (travail en équipe, gestion des conflits…).

En fonction de votre profession et de vos besoins, la catégorie qui vous intéresse, et dans laquelle des jeux vous seront alors présentés. 3 sessions d’1h15 environ, pour 15 personnes maxi, animées par Marie CHARDIN, éducatrice, animatrice de groupes parentalité, présidente de l'association "Jeux Tu Ils".